Lexique des pinceaux

brushesglossary
Chaque artiste est souvent amené à choisir parmi une variété complexe de pinceaux. Les pinceaux sont développés pour répondre à un objectif précis, par exemple pour peindre ou vernir, et pour des techniques ou des supports particuliers. De plus, les pinceaux sont faits à partir de matériaux différents pour répondre à tous les budgets.

Cela explique le choix considérable proposé dans les magasins d’art, ce qui peut prêter à confusion. N’hésitez pas à consulter notre lexique des termes utilisés ci-dessous, afin que votre choix se fasse en toute facilité.




LEXIQUE DES PINCEAUX 

Blaireau : un gros pinceau rond en forme de dôme, souvent en poils de chèvre ou de petit-gris, et principalement utilisé pour couvrir toutes les zones en technique aquarelle.

Bœuf : poils de l’oreille utilisés pour les pinceaux plats à lavis.

Chameau : ce terme est un pseudonyme pour un mélange de poils divers de faible qualité.

Chèvre : ces poils font d’excellents blaireaux et pinceaux à lavis.

Corps : la section du milieu et la partie la plus épaisse de la tête du pinceau ou le filament de poil individuel. Les filaments de martre ont d’excellents corps, ce qui en fait des pinceaux bien ronds.

Court : un pinceau court et plat en poils de soie, de forme carrée et avec une extrémité ciselée. Bright était un peintre.

Court et plat : voir Court.

Crayon : voir Pointeur.

Designers’ : un pinceau en poils de martre rond et allongé, très utilisé pour les illustrations.

Effilé : un pinceau de martre de Kolinsky dont les poils ont été regroupés en deux longueurs différentes avant la fabrication. Ces pinceaux ont un corps plus large et des pointes plus fines.

Egbert : une forme langue de chat très très longue.

Entrelacés : des pinceaux en soies dont les poils se recourbent vers le centre intérieur du pinceau.

Épointé : un poil dont l’extrémité naturelle est manquante. Les pinceaux de la plus belle qualité n’ont pas de poils épointés ou raccourcis.

Équilibre : le bon poids et la forme idéale d’un manche par rapport au poids de la tête du pinceau.

Éventail : un éventail plat, utilisé pour les mélanges, disponible en soies et à poils doux.

Fourche : la fente naturelle au niveau de la pointe de chaque poils de soies. Les fourches ont une plus grande capacité de prise de couleur et se distinguent facilement sur les pinceaux en soies de porc de la plus grande qualité.

Gommé : les pinceaux neufs sont pointés avec de la gomme afin de les protéger pendant le transport.

Kolinsky : la plus belle qualité de poils en martre.

Langue de chat : un pinceau plat doté d’une tête ovale, disponible en soies et à poils doux.

Longueur de bout en bout : la longueur des poils allant de la virole aux extrémités.

Long et plat :voir Plat.

Martre : fabrique les plus beaux pinceaux à poils doux, tout particulièrement pour les couleurs aquarelles. La forme conique ainsi que la surface à écailles de chaque poil produisent un pinceau avec une pointe, une vivacité et une capacité de prise de couleur inégalées.  Il existe différentes qualités, la plus belle étant le pinceau effilé Kolinsky [Série 7 Winsor & Newton].

One Stroke : un pinceau plat à poils doux qui permet de couvrir une zone d’un seul coup de pinceau, et principalement utilisé dans les dessins d’annonces publicitaires pour les lettres majuscules.

Petit-gris : des poils qui font de très bons blaireaux, mais qui conservent peu leur forme et leur pointe.
Pinceaux acryliques : des pinceaux synthétiques dont le mélange de poils a été créé principalement pour les couleurs acryliques.

Pinceau à lavis : un grand pinceau plat à poils doux, utilisé principalement pour les aplats en aquarelle. 

Pinceau à lettres : un pinceau en martre fin, long aux extrémités ciselées, généralement utilisé pour créer des lignes et des lettres dans les dessins d’annonces publicitaires.

Pinceau à lignes : voir Pinceau à lettres.

Pinceau filet : un pinceau très fin, long et rond, en martre, généralement utilisé pour peindre les gréements dans les tableaux marins.

Plat : un pinceau généralement long et plat comme ceux en soies de porc dotés d’une extrémité ciselée.

Plume : des plumes d’oiseaux étaient initialement utilisées avant le développement de viroles en métal sans soudure. Encore utilisées dans certains pinceaux en poils de petit-gris.

Pointeur : un petit pinceau en martre, rond et très court, utilisé pour retoucher les photos et autres travaux minutieux.

Polyester : des poils synthétiques en polyester. Les différents diamètres des filaments, les divers degrés d’effilage, ainsi que les différentes couleurs et revêtements donnent lieu à d’innombrables variantes pour les pinceaux synthétiques, comme pour ceux faits en poils naturels.

Poney : un pinceau peu coûteux en poils cylindriques, c’est-à-dire dont la pointe est manquante, et souvent utilisé par les enfants.

Préparation résistante : un pinceau en poils de martre dont des mèches de longueur égale ont été regroupées avant la fabrication. Ces pinceaux ne réagissent pas aussi bien que ceux en martre ayant subi une préparation fuselée.

Ressort : le degré de résistance du poil et sa capacité à reprendre sa pointe. Les poils de martre ont un excellent ressort.

Rond : pinceau en soies ou à poils doux, ce dernier étant disponible avec des têtes rondes différentes. 

Soies : soies de porc. Des poils résistants et rigides, parfaits pour travailler les épaisseurs avec des couleurs à l’huile, alkydes ou acryliques. Différentes qualités de pinceaux en soies de porc sont disponibles, les plus chers ayant une excellente capacité de prise de couleur, et conservent au mieux leur forme lorsqu’ils sont mouillés.

Sertissure : la section compressée de la virole qui tient le manche attaché à la tête du pinceau.

Stripers : voir Pinceau à lettres.

Vigueur : voir Ressort.

Virole : le tube en métal qui soutient les poils et les rattache au manche.

TYPES DE PINCEAUX 

Les pinceaux Artists’ se classent généralement en deux types de poils : les poils en soies et les poils doux. Chaque type se décline dans différentes formes de tête adaptées aux diverses techniques.

1. Les soies : la catégorie des soies comprend les soies de porc ainsi que les poils synthétiques rigides comme ceux des pinceaux Artisan pour les huiles hydrosolubles.

Formats disponibles : rond, court et plat/court, long et plat, langue de chat (court ou long) et éventail. 

2. Les poils doux : poils de martre, bœuf, chèvre, petit-gris, synthétiques, poney et chameau. Les poils de martre produisent les plus beaux pinceaux à poils doux, tout particulièrement pour les couleurs aquarelles. La forme conique ainsi que la surface à écailles en font un pinceau avec une pointe, une vivacité et une capacité de prise de couleur inégalées. Principalement en raison du coût de la martre, d’autres poils sont utilisés pour les pinceaux à poils doux, soit seuls, soit mélangés. 

Formats disponibles : rond, pointeur/crayon, Designers, pinceau à filet/à lettres, striper/pinceau à lignes, One Stroke, blaireau, pinceau à lavis, langue de chat et éventails. 

Souvenez-vous…

1. La taille des pinceaux résulte souvent d’un système numérique. Chaque numéro ne correspond pas nécessairement au pinceau de la même taille dans les autres gammes, ce qui est particulièrement vrai entre les tailles anglaises, françaises et japonaises. Par conséquent, au moment de choisir un pinceau, il est tout particulièrement important de comparer les pinceaux côte à côte, au lieu de simplement vous fier aux numéros de tailles des pinceaux que vous possédez déjà. 

2. Les pinceaux dotés de manches longs sont souvent très appréciés des peintres à l’huile et à l’acrylique car ils sont plus susceptibles de se placer à distance de leur travail que les aquarellistes qui, eux, ont recours à des manches plus courts.



Partager

COMMENTAIRES SUR Lexique des pinceaux

0 COMMENTAIRES PUBLIER UN NOUVEAU COMMENTAIRE

COMMENTER EN TANT QUE: (CE N’EST PAS MOI)

Form actions