Comprendre les 3 règles de la peinture à l’huile

Winsor & Newton Oil Colour
Une création réalisée à la peinture à l’huile est généralement conçue en superposant différentes couches de couleur. Si vous souhaitez, par exemple, peindre un portrait, vous commencerez sans doute avec une couleur d’arrière-plan, sur laquelle vous esquisserez les proportions du portrait à l’aide d’une autre couleur, puis vous ajouterez des couleurs supplémentaires au-dessus pour affiner les détails. Le mode d’interaction de ces couleurs est important et affecte l’aspect final de votre œuvre.

Si vous souhaitez optimiser votre peinture, respectez ces trois règles qui ont fait leurs preuves :

 

 


Gras sur maigre

Chaque couche successive doit être plus souple que la couche précédente. Vous pouvez y parvenir en ajoutant plus de médium à chaque couche successive, ce qui rend chaque couche plus souple que la précédente tout en évitant l’apparition de craquelures sur la peinture. Pensez à cette règle comme « souple sur non souple ».
Winsor & Newton propose tout un éventail de médiums pour vous aider à appliquer différents niveaux de souplesse au sein de vos couches. L’un des médiums les plus couramment utilisés est le Liquin Original, qui vous évite de devoir continuer à ajouter de l’huile à votre couleur.

Épais sur fin

Lorsque vous utilisez des couleurs fortes, il est préférable d’appliquer les couches épaisses sur les couches fines, car ces dernières sèchent plus rapidement. Par exemple, si vous appréciez le style à base d’empâtement utilisé par les impressionnistes avec leurs vigoureux et épais coups de pinceaux, il est important de se rappeler que ces couches épaisses doivent se superposer aux couches plus fines, car ces dernières sont susceptibles de craqueler si elles sont appliquées par dessus des empâtements.

Séchage lent sur séchage rapide

Il est préférable d’utiliser des couleurs à séchage rapide en continu pour les couches inférieures. Si vous appliquez une couche à séchage rapide par dessus une couche séchant plus lentement, votre peinture pourrait être abîmée. Ceci est dû au fait que les couches à séchage rapide auront déjà séché au-dessus de couches qui sont toujours en cours de séchage. Ainsi, les couches à séchage lent subiront des changements qui tireront et déformeront les couches supérieures (à séchage rapide) alors susceptibles de présenter des craquelures.

Partager

COMMENTAIRES SUR Comprendre les 3 règles de la peinture à l’huile

0 COMMENTAIRES PUBLIER UN NOUVEAU COMMENTAIRE

COMMENTER EN TANT QUE: (CE N’EST PAS MOI)

Form actions