Pleins feux sur une couleur : Terre de Sienne

19-MAI-2013

sienna
 La terre de Sienne (un brun-jaune) appartient au groupe de teintes dites « minérales »*. Bien qu’il existe différentes nuances portant chacune un nom spécifique, la terre de Sienne brute est extraite du minerai de fer ou de l’oxyde de fer présent à l’état naturel dans certaines argiles. À la différence des ocres jaunes, habituellement opaques, les terres de Sienne sont relativement transparentes.

La terre de Sienne est l’un des premiers pigments utilisés en peinture et son usage remonte aux peintures pariétales. Il faudra toutefois attendre le 14e siècle et la Renaissance pour voir ce pigment utilisé plus largement par les peintres. C’est également à cette époque qu’il sera définitivement baptisé d’après son lieu d’extraction, la ville italienne de Sienne. Les italiens ont développé la gamme de teintes en chauffant le pigment pour obtenir la terre de Sienne brute et la terre de Sienne brûlée. Ces teintes minérales sont très présentes dans les techniques picturales en vogue à la Renaissance. 

D’un point de vue historique, la meilleure qualité de pigment provient d’argiles extraites en Italie, à Chypre et au Moyen-Orient. Les pigments provenant du Moyen-Orient ont été ramenés en Europe par des marchands vénitiens. Les gisements de terre de Sienne naturelle d’Italie s’étant progressivement épuisés ces vingt dernières années, on va désormais la chercher en Sicile et en Sardaigne. Des gisements plus modestes ont également été découverts dans le massif montagneux du Hartz, en Allemagne. Pas toujours satisfaits de la qualité inférieure de ces minerais, les marchands de couleurs ont commencé à s’intéresser aux pigments synthétiques.

Jusqu’en 1988, la terre de Sienne sélectionnée par Winsor & Newton provenait d’une mine située au sud de Sienne, aujourd’hui fermée. Ces pigments se caractérisaient par de magnifiques nuances. Nous avons donc acheté la totalité du stock restant, que nous avons fait durer jusqu’en 1991. Après cela, nous n’avons trouvé aucun autre fournisseur capable de nous proposer une terre de Sienne aussi nuancée. En revanche, des oxydes de fer synthétiques transparents avaient déjà commencé à apparaître sur le marché. Les études ayant montré qu’ils présentaient des nuances et une transparence très similaires à la terre de Sienne disparue, notamment pour l’aquarelle, ce sont ces pigments qui sont aujourd’hui utilisés.

* Le terme collectif « teintes minérales » désigne des pigments extraits de la terre, dont les oxydes de fer d’origine argileuse sont un exemple. L’ocre jaune, la terre de Sienne brute et brûlée, la terre d’ombre naturelle et brûlée ou encore la terre verte appartiennent à cette famille de pigments. 
Partager

COMMENTAIRES SUR Pleins feux sur une couleur : Terre de Sienne

0 COMMENTAIRES PUBLIER UN NOUVEAU COMMENTAIRE

COMMENTER EN TANT QUE: (CE N’EST PAS MOI)

Form actions